We Love Green

Le 1er juin 2017, Donald Trump, Président de la plus grande puissance mondiale a décidé d’un coup de crayon de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. Une signature qui vient mettre à mal tous les espoirs des écologistes, d’un monde plus vert. Un coup de massue portée à l’encontre des générations futures qui ne pourront apprécier les merveilles de la Terre comme nous les apprécions. Trump se trompe, tout acte qui va à l’encontre de la préservation de l’environnement pourrait être être puni. Nicolas Hulot, l’actuel ministre de la Transition écologique et solidaire, a d’ailleurs fait savoir, le 31 mars dernier, que « si la notion d’écocide était reconnue en droit international, Trump serait coupable de crime contre l’humanité ». Le monde « vert » pourrait être entrain de s’écrouler mais certains ont pris les devants, conscients de l’urgence de la situation.

17022345_1462778430410520_8567440033675053215_n

Un festival écolo et fier de l’être !

Certains veulent nous faire croire qu’être écolo, c’est être en marge. We Love Green relève le défi, une fois de plus, en organisant un grand festival dans le bois de Vincennes autour de la question environnementale. Deux jours de concerts et de conférences dans un cadre idyllique et profondément écolo. Dans l’édito de présentation du festival, les organisateurs expliquent leur démarche :

We Love Green est une célébration dont l’objectif est de sensibiliser l’opinion, influencer les publics, modifier les comportements et participer à un mouvement de fond inéluctable auquel tout citoyen peut collaborer. Le festival assume un rôle éducatif et de médiation culturelle auprès des publics comme des professionnels et artistes dont il s’entoure, pour porter à travers la musique des valeurs sociales, économiques, solidaires et éveiller les consciences.

Tout est pensé pour un festival propre !

Des toilettes, à la restauration en passant par l’électricité tout a été pensé pour faire de WLG un festival unique en son genre. Les festivaliers qui déambuleront ce weekend dans le bois de Vincennes pourront se libérer dans des toilettes sèches et se restaurer dans des fast-food bio. Tous les déchets seront triés en direct et l’électricité sera entièrement générée par des panneaux solaires et par des générateurs d’huiles recyclées. L’atout majeur qui a retenu notre attention se trouve au WorkShop. We Love Green incite, à travers des financements, les étudiants et diplômés de design dans le sourcing des matériaux recyclés qui serviront à la réalisation des oeuvres qui habilleront le festival.

18768397_1558964017458627_6767823257773257584_o

Une programmation digne des grands

Pour cette nouvelle édition, le festival offre une line-up généreuse. 43 concerts dont le grand groupe Justice, le rappeur belge Damso mais aussi Solange, Moderat, Nicolas Jaar, Agar Gar, et Ses Jorge pour ne présenter qu’eux. We Love Green conjugue conscience écologique à de bonnes vibes, le rendez-vous est pris pour les 10 et 11 juin au bois de Vincennes !

Cliquez ici pour plus d’information sur le festival. 

image couverture : Photo by David Wolff – Patrick/WireImage