Parce que son idée de série documentaire sur « Les Parisiennes » m’avait intrigué, j’ai rencontré, il y a quelques temps, Virginia Quadjovie.

Accompagnée par une bande son créée par Mokish (dont je vous ai déjà parlé), elle dresse le portrait de jeunes femmes toutes différentes, toutes plus passionnantes les unes que les autres. Si les parcours de vie sont variés, et les profils hétéroclites, la réalisation est quant à elle constante : parfaite !

N’hésitez pas à aller voir ses vidéos sur sa chaîne YouTube éponyme « Virginia Quadjovie » : ses documentaires nous transportent dans un Paris cosmopolite, peu montré mais bien réel.

Elle m’a accueilli très cordialement pour me parler de son travail et je vous invite à découvrir son interview.