Dans le cadre de rencontre avec des jeunes artistes racisées, j’ai décidé de rencontrer Adèle et Johanna, les deux réalisatrices du court-métrage Méduse, cheveux afros et autres mythes, sorti l’année dernière. Il s’agit du premier épisode de la série Black is the new art. À l’heure ou l’afro est encore digne de moquerie, de blagues fallacieuses ou de discrimination, ces deux jeunes réalisatrices ont décidé de montrer le complexe de ce qui se cache derrière les cheveux afros…