Pendant que la jeunesse se mobilise contre la loi ORE et la sélection à l’université, tandis que les retraités protestent contre l’augmentation de la CSG, alors que le service public se débat tant qu’il peut pour survivre, Emmanuel Macron, chef de la France, doit faire face à ses propres problèmes…

© Nikow pour l’alter ego/APJ